06 novembre 2016

Bredouille

Etant sûr et certain qu'il y eut quelque bruit hier Au milieu des buissons, au milieu des fougères, Voilà que cette nuit, comme un pauvre fou j'erre Explorant patiemment les buissons, les fougères...   Mais au petit matin, je m'en reviens bredouille Et je relativise en me disant qu'au moins Tout en perdant du temps à rechercher en vain J'ai économisé un bon paquet de douilles...   Me reste alors à prendre une résolution : De ne plus hésiter et d'oser profiter Quand se présente à moi quelque opportunité Et tout... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2016

Fièvre au ventre

un petit texte parlant de la fièvre jaune à l'origine de bien des choses... C’est sur une eau stagnante et noyée par les plantes Que sévissaient jadis d’effroyables moustiques Qui colportaient un mal que l’on sait très critique Et qui a fait souffrir bien des âmes vivantes.   La fièvre à chaque fois s’emparait de leurs corps ; Aidée par la faucheuse, elle prenait leur vie. Les survivantes, hélas, n’en étaient pas ravies Puisque, bien que guéries, elles souffraient encore.   La fièvre, en s’en allant,... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 avril 2016

Nuits de cerf

Toutes les nuits, à la même heure,On l’entend qui cherche l’amourEt cherche jusqu’au petit jourQui pourra faire son bonheur. On l’imagine dans les boisEspérant qu’en montrant ses boisUne belle biche aux aboisPour lui ne sera pas de bois On le voit rongé par le douteNe sachant plus trop où chercherQui regarde de tous côtésAvant de traverser la route A peine l’avons-nous surprisQue déjà voilà qu’il prend peurEt repart chercher l’âme sœurNous laissant seuls dans notre nuit Nous qui espérons de tout cœurQue cette quête aboutiraEt... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2016

Délire de roi bâtisseur

Bien qu'il soit le Roi BâtisseurQuelle étrange idée il a eueDe construire en ces lieux perdusUn château d'une telle ampleur... Pour y loger avec sa courSachant qu'il est souvent partiNe le verra jamais finiN'y restera que quelques jours ? Qu'y avait-il donc pour lui plaireDans tous ces marais infestésDe moustiques pendant l'étéEt où l'on meurt de froid l’hiver ? Rêvait-il de battre un recordAvec toutes ces cheminéesQui, même une fois terminées, Ne chauffaient pas assez encore ? Est-ce pour rendre hommage à DieuQue le château de... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 09:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 avril 2016

Si je colporte la Sologne

Si je colporte la SologneJ’emporterai dans mon bagageUn fleuve qui sans lasser rogneLe sable au dos des marécagesLes levées brandies par le valGenou pour la Loire alourdieMoulant la varenne rivaleDe peupliers ourlés de gui. Si je colporte la SologneJ’emporterai dans mon bagageLe vent aux grand pins qui se cogneLes clochers qu’affûte l’orageEt l’impudente nationaleQui saigne sa géographieUn canal que le temps dévaleEt l’inutile s’en méfie. Si je colporte la SologneJ’emporterai dans mon bagageDes Ventres Jaunes la besogneQui... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2016

Histoire de briques

Alors qu’ils sont si peu docilesQuand on les a séparémentEnsemble, le sable et l’argileFont de formidables amants De leur union nait cette briqueQui consolide les hameauxEt qui rapidement s’imbriqueDans la vie de nos Solognots Rapidement, chaque maisonVoit ses murs colorés de rougeSi bien qu’il n’y a plus de raisonPour que, désormais, elle bouge Devant ce succès, les parentsAfin d’enfanter de nouveauSont aidés très rapidementPar des dizaines de fourneaux C’est une nouvelle rubriqueQui s’ouvre alors pour la SologneOù l’on voit... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2016

Brèves de caquetoire

Sous l'auvent de ce lieu de messeLe maire informe ses sujetsDes nouveautés, de ses projetsEt leur fait de belles promesses. L'hommage à Dieu enfin rendu,D'autres mots circulent encoreTout en attendant qu'au dehors Le mauvais temps ait disparu. Il s'emplira de cris d'enfantsQui inventeront mille lieuxQui referont le monde en mieuxPour oublier celui des grands. Un peu plus tard, cela chuchoteOn imagine quelques vieillesVenues s'abriter du soleilJouer leurs rôles de bigotes. Peut-être qu'à la fin du jourIl entend ce discours... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2016

Les trésors de Nancay

A quoi donc pensait-il ? Rêvait-il aux étoiles,Au soleil que, plus tard, son bourg observera…Ou bien de retrouver l’une ou l’autre divaQu’il aurait rencontré lors d’un étrange bal ? Fut-il, comme Augustin, hanté par son enfanceOu par le souvenir d’un quelconque serment ?Peut-être cherchait-il à découvrir commentIl pourrait l’honorer… Et par où commencer… Perdu dans ses pensées, ce futur boulangerSe trompa dans sa pâte et prévint ses parents. Après quelques sermons, il reprit comme avantSans savoir que bientôt, sa vie allait... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2016

Fonçant tête baissée

Allez savoir pourquoi il a pris cette route ?Il devait être pris par d’une de ces urgencesQui nous font mal agir, cela sans qu’on y pense,Et risquer qu’au matin, on se trouve en déroute… Avait-il entendu sa femme et ses petitsL’appeler au secours ? Voulait-il échapperA la meute, aux chasseurs cherchant à l’attraper ?Peut-être a-t-il eu peur de l’un ou l’autre bruit ? Et s’il avait trouvé je ne sais quel filon ?Un nouveau champ de truffes ou un tronc plein de vers ?Et s’il avait voulu en informer ses pères ?Hélas ces malheureux... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 18:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 novembre 2015

Un canal sans queue ni tête

Quel était l’intérêt de faire Tout un canal sans queue ni tête ? Il ne part d’aucune rivière Et puis tout à coup il s’arrête ?   C’est vrai qu’aujourd’hui, il apaise En nous offrant ce beau décor Que l’on peut découvrir à l’aise En se baladant tout au bord.   On rencontre plusieurs écluses Qui sont en retraite forcée Et devant nous presque s’excusent De ne plus pouvoir fonctionner.   Mais bien qu’au repos désormais, Chacune revoit les bateaux Qui, grâce à elle, acheminaient Tranquillement... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]