10 mars 2016

Ces dames

A chaque journée de la femmeIl faudrait aussi rendre hommageA ces dames d’un certain âgeEt victimes de bien des drames Ces dames vivant retiréesQui utilisaient leur savoirPour nous redonner de l’espoirJusqu’à ce qu’elles soient chassées Ces dames inhabituellesQui inquiétaient les « Bien-Pensants »Qui croyaient que c’était SatanQui agissait à travers elles Ces dames qui furent victimesD’anecdotes bien malheureusesDont le fait d’être malchanceusesFut en fait leur unique crime Ces dames qui en ont trop ditSur ce qui les a motivésA... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 février 2016

Il fallait que le jour se lève

Il fallait que le jour se lèvePour retrouver un cœur en fêteEt alléger un peu le glaiveFlottant au-dessus de ma tête Pour comprendre comment sortirDes marais où je m’embourbaisEt pouvoir un peu ralentirCette course qui me perdait Afin de baigner de lumièreCette ténébreuse forêtM’arrêter dans une clairièrePour mieux réfléchir à l’après Me reposer au pied d’un chêneEt m’inspirer de sa sagesseRetrouver des pensées sereinesPour qu’au moins ma colère cesse Pour écarter les bonnes branchesEt me frayer le bon cheminQui évitera que je... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 06:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2016

Le printemps des livres

Le GRAHS (Groupe de Recherches Archéologiques et Historiques de Sologne) organise pour la septième fois son salon régional du livre et autres productions culturelles intitulé : " Le Printemps des Livres "et autres productions culturellesen Sologne Rendez-vous  à la Salle des fêtes de Lamotte-Beuvron Le Dimanche 28 février 2016de 10 h à 19 h entrée libre et gratuite.
Posté par terredesologne à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2016

Si la tarte t'atteint

Toi qui aimes manger les desserts de SologneSi la tarte t’atteint aujourd’hui en plein cœurSais-tu que tu le dois à deux charmantes sœursQui l’ont un jour créée au cours de leur besogne ? Comme à chaque dîner, dans leur charmante auberge,Au cœur de la région, et non loin de la gareOn reçoit les clients, chasseurs pour la plupart,Tandis que des fourneaux, quelques odeurs émergent… C’est une tradition pour ces traqueurs de bêtesDe venir saluer les deux propriétaires : Ces chaleureuses sœurs qui, tous les jours, s’affairentA régaler... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2016

Mon automne monotone

Un texte qui me parle forcement... Mon automne est trop monotoneJ’ignore si ça vous étonneMais pour moi ce gris qui persisteRend cette ville un peu trop triste Bien sûr ses arbres en solitaireLuttent pour montrer leurs lumièresMais ces malheureuses détonnentDans cet automne monotone C’est dans ces instants de ma vieQue me prend bien souvent l’envieDe m’enfuir jusqu’à cet endroitOù la forêt reprend ses droits Où qu’il soit pin bouleau ou chêneChacun cohabitant sans peineCalmement fièrement arboreSa parure multicolore Quand les... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 12:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 janvier 2016

Les trésors de Nancay

A quoi donc pensait-il ? Rêvait-il aux étoiles,Au soleil que, plus tard, son bourg observera…Ou bien de retrouver l’une ou l’autre divaQu’il aurait rencontré lors d’un étrange bal ? Fut-il, comme Augustin, hanté par son enfanceOu par le souvenir d’un quelconque serment ?Peut-être cherchait-il à découvrir commentIl pourrait l’honorer… Et par où commencer… Perdu dans ses pensées, ce futur boulangerSe trompa dans sa pâte et prévint ses parents. Après quelques sermons, il reprit comme avantSans savoir que bientôt, sa vie allait... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2016

Fonçant tête baissée

Allez savoir pourquoi il a pris cette route ?Il devait être pris par d’une de ces urgencesQui nous font mal agir, cela sans qu’on y pense,Et risquer qu’au matin, on se trouve en déroute… Avait-il entendu sa femme et ses petitsL’appeler au secours ? Voulait-il échapperA la meute, aux chasseurs cherchant à l’attraper ?Peut-être a-t-il eu peur de l’un ou l’autre bruit ? Et s’il avait trouvé je ne sais quel filon ?Un nouveau champ de truffes ou un tronc plein de vers ?Et s’il avait voulu en informer ses pères ?Hélas ces malheureux... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 18:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 décembre 2015

Le silence des chênes

S’ils pouvaient nous parler, qui sait ce qu’ils diraient Eux qui restent toujours majestueux et forts Qui ont franchi des siècles au prix de temps d’efforts Et que l’on voit trôner au milieu des forêts Ils nous diraient qu’avant les gaulois les aimaient Car pour eux ils étaient l’équivalent des dieux Que les druides cueillaient leur bien le plus précieux Faisant pleine confiance à leurs pouvoirs secrets Ils diraient qu’un bossu a aidé deux sorciers Qui pour le remercier ont supprimé sa bosse Qu’un autre l’imita… Mais qu’hélas ce... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2015

Un canal sans queue ni tête

Quel était l’intérêt de faire Tout un canal sans queue ni tête ? Il ne part d’aucune rivière Et puis tout à coup il s’arrête ?   C’est vrai qu’aujourd’hui, il apaise En nous offrant ce beau décor Que l’on peut découvrir à l’aise En se baladant tout au bord.   On rencontre plusieurs écluses Qui sont en retraite forcée Et devant nous presque s’excusent De ne plus pouvoir fonctionner.   Mais bien qu’au repos désormais, Chacune revoit les bateaux Qui, grâce à elle, acheminaient Tranquillement... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2015

Eau de Sologne

Alors c’est toi l’eau de Sologne Toi que l’on dit bien capricieuse Et en même temps si précieuse Pour nous donner tant de besogne   Toi qui accepte en mariage Mère Nature à chaque fois Que l’on ne prend pas soin de toi Pour accoucher d’un marécage   Pour éviter que celui-ci Ne fasse du mal à la faune Ne réveille les ventres jaunes Tu nous donnes bien du souci   Chaque fois c’est toi qui nous forces À t’emprisonner d’une digue Et d’une bonde sans fatigue Pour mieux confirmer ton divorce   Et... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]