30 avril 2016

Nuits de cerf

Toutes les nuits, à la même heure,On l’entend qui cherche l’amourEt cherche jusqu’au petit jourQui pourra faire son bonheur. On l’imagine dans les boisEspérant qu’en montrant ses boisUne belle biche aux aboisPour lui ne sera pas de bois On le voit rongé par le douteNe sachant plus trop où chercherQui regarde de tous côtésAvant de traverser la route A peine l’avons-nous surprisQue déjà voilà qu’il prend peurEt repart chercher l’âme sœurNous laissant seuls dans notre nuit Nous qui espérons de tout cœurQue cette quête aboutiraEt... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2016

Délire de roi bâtisseur

Bien qu'il soit le Roi BâtisseurQuelle étrange idée il a eueDe construire en ces lieux perdusUn château d'une telle ampleur... Pour y loger avec sa courSachant qu'il est souvent partiNe le verra jamais finiN'y restera que quelques jours ? Qu'y avait-il donc pour lui plaireDans tous ces marais infestésDe moustiques pendant l'étéEt où l'on meurt de froid l’hiver ? Rêvait-il de battre un recordAvec toutes ces cheminéesQui, même une fois terminées, Ne chauffaient pas assez encore ? Est-ce pour rendre hommage à DieuQue le château de... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 09:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 avril 2016

Si je colporte la Sologne

Si je colporte la SologneJ’emporterai dans mon bagageUn fleuve qui sans lasser rogneLe sable au dos des marécagesLes levées brandies par le valGenou pour la Loire alourdieMoulant la varenne rivaleDe peupliers ourlés de gui. Si je colporte la SologneJ’emporterai dans mon bagageLe vent aux grand pins qui se cogneLes clochers qu’affûte l’orageEt l’impudente nationaleQui saigne sa géographieUn canal que le temps dévaleEt l’inutile s’en méfie. Si je colporte la SologneJ’emporterai dans mon bagageDes Ventres Jaunes la besogneQui... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2016

Histoire de briques

Alors qu’ils sont si peu docilesQuand on les a séparémentEnsemble, le sable et l’argileFont de formidables amants De leur union nait cette briqueQui consolide les hameauxEt qui rapidement s’imbriqueDans la vie de nos Solognots Rapidement, chaque maisonVoit ses murs colorés de rougeSi bien qu’il n’y a plus de raisonPour que, désormais, elle bouge Devant ce succès, les parentsAfin d’enfanter de nouveauSont aidés très rapidementPar des dizaines de fourneaux C’est une nouvelle rubriqueQui s’ouvre alors pour la SologneOù l’on voit... [Lire la suite]
Posté par terredesologne à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :