pis pas pus

Poème en Solognot d’André Frapier.

André Frapier est un conteur solognot né en 1908. Amoureux de la Sologne et de ses traditions dont il tient à défendre le vieux parlage, il donne naissance à la fin des années 60 aux fameux "Conteurs Solognots", toute première troupe patoisante de notre région.

frapier

Si tout au long d'ma pover vie
J'ons point toujoû été chanceux,
J'pouvons ben vous dis', sans ment'rie,
Qu'j'ons jamais été malhureux.
J'rne seus jamais monté la tête
Malgré les arias qu'j'ons évus :
J'prenons les chous'... coum' al' tiont faites
Faut c'que faut ... pis pas pus !...

Coum' mon p'pa il' tint pas ben riche
J'gardions les vach' a pas .., dix ans,
Fallint ben que .i'gangnons ma miche,
L'eucole a' m'a point vut' souvent.
Pis à vingt ans... à l'essemblée
J 'ons vu la Jeannette, on s'a plu...
On s'a mariés…sans fé d'maniées...
Faut c'que faut ... pis pa, pus !...

Mais déim', eun' foué à nout' ménage
J'ons peuné à joindr' les deux bouts.
Bath !... quand qu'c'est qu'n’on l'a du courage
N'on pouv'toujoû n'en v'ni' à bout.
Ça l'arrang'tant chous' quand qu'n'on s'aime.
Pis y'a les allouas qu’atint v’nus.
J'n'ons évu, qu'un drôle… pis eun' bouème.
Faut c'que faut ... pis pas pus !...

J'ons fé coum’ avint fé mon mère
Et j’seus rasté un bon pésan.
J’me seus toujoû tiré d'affère,
Libeur’ de moué et l'cœur content,
Et j'en d'mandons point davantage
J'en counaissons, quand qu'c'est qu'vint l'âge,
Qui savint pus fé que d'gémi'.

Créyez-t-y qui séyont pus sages
Vu qu'ça pouv' point les rajuni'.
Tins mouè, à c't'heur, qu'me v'la grand'pée,
C'est pas pour ça j'me cré fouétu !...
J'pouv’ viv' encor.., cinquant'années !...
Faut c'que faut .., pis pas pus !...

Oui, pardié ! j'savons ben qu'sû terre
J'soum' à des foués ben em'beurnés.
Pour point trop pâti' d'seus misères
Faut prendr' la vie du bon coûté.
A quoué qu'ça sart de s'fé trop d'bile ?
Ça n'changeont ren !... J'seus convaincu
Qu'pou' viv' héreux ... pou' viv' tranquille
Faut c'que faut ... pis pas pus !…

André FRAPIER

xahsz9kw

Posté par terredesologne à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur pis pas pus

    C'est dommage que tout à changé, on ne se contente plus de peu mais on est pas plus heureux. Et la jeunesse qui arrive est de plus en exigeante, nous à l'époque de la consommation et pour vite consommer on ne prend pas le temps d'être heureux.

    Merci de ce poème qui donne à réfléchir

    Passe de bonnes de noël entourée de tous ceux qui t'aiment (c'est ça le bonheur)

    Posté par poussiereargence, 20 décembre 2013 à 12:21 | | Répondre
  • Quel beau poème ....., même si j'ai du, pas mal de fois m'y reprendre pour le comprendre...., car votre patois est pire, je crois, que celui de mon bon vieux Poitou....
    Ahhhhh si on pouvait retourner un tout p'tit peu en arrière...., c'était pas si mal que ça..., au moins on se respectait...

    Bonnes fêtes de Noël avec tous ceux qui t'entourent.

    Posté par Claudie, 20 décembre 2013 à 14:18 | | Répondre
Nouveau commentaire