22 juin 2010

La tarte Tatin

hteltatin__2_

l'Histoire:

Jean Tatin profite de l'opportunité pour adapter son établissement à la nouvelle clientèle.
Décédé en 1888, ses deux filles Stéphanie & Caroline, lui succèdèrent à la tête de l'établissement Solognot.
Les "demoiselles" sont d'excellentes "maitresses d'hôte".
C'est chez elles que, souvent, se terminent par un souper les festivités locales.
Et déjà la renommée de l'hôtel Tatin  dépasse largement les frontières de la Sologne.
Les chasseurs se pressaient dans cette auberge notamment pour y déguster les tartes aux pommes confectionnées par l'aînée, Stéphanie et la cadette, Caroline.

Caroline (1847-1911) et Stéphanie (1838-1917)

48390545_p

cast

La plus âgée, Stéphanie, recevait la clientèle.
Droite, franche, d'égale humeur en toute circonstances,
on la citait en exemple.
Chaque pensionnaire de l'hôtel était considéré en ami
et certains demandaient conseil en affaires.

Caroline, sa cadette de 14 ans, s'occupait de la cuisine.
Du matin au soir, elle s'activait derrière ses fourneaux
et ses casseroles en cuivre.
C'était un fin cordon bleu, mais elle avait un terrible défaut;
celui d'être étourdie comme il n'est pas permis de l'être !
Sa spécialité était la tarte aux pommes, qu'elle servait
croustillante, caramélisée et fondante à souhait.

48390545_p

Son origine:

Un jour de chasse, dans le coup de feu du midi, Stéphanie enfourna son dessert à l'envers,
pâte et pommes sens dessus, dessous.
Une fois encore la maladresse et le hasard étaient à l'origine du dessert.
Elle servit cet étrange dessert sans même s'en apercevoir et sans laisser la tarte refroidir.
Les clients restèrent quelque peu médusés devant ce morceau de gâteau.
Ils goûtèrent du bout du couteau d'abord, à pleines cuillères ensuite, cette merveilleuse pâtisserie:
c'était la tarte renversée et fumante.

IMG_0311

On complimenta la cuisinière de toutes les tables.
Elle eut beau répéter que ce n'était qu'un malentendu
personne ne voulait la croire.
Le dimanche suivant, les salles de l'hôtel étaient pleines à craquer.
Les Lamottois (habitants de La Motte Beuvron) venaient à leur tour
se délecter de cette surprenante tarte chaude que les chasseurs vantaient l'unicité.

La réputation:

En 1926, Curnonsky, prince des Gastronomes, séduit par la gourmandise,
la présenta à Paris, sous le nom "tarte des demoiselles Tatin"
Nom sous lequel elle figure désormais dans certains restaurants et bons manuels de cuisine.

La demoiselle Stéphanie Tatin disparut pendant la guerre, le 14 juillet 1917, à l'âge de 80 ans.

IMG_0090

PLAT D'ORIGINE DES SOEURS TATIN.

 

Recette pour 1 tarte de 6 à 8 personnes :

  • ♦ Eplucher, citronner légèrement 10 pommes reinettes ou autres pommes à cuire.
  • ♦ “Tapisser” un moule à tatin avec 200 grammes de beurre et 200 grammes de sucre.
  • ♦ Disposer les 1/2 pommes sur la tranche (bien serrer).
  • ♦ Enfourner 30 à 40 minutes
  • (belle caramélisation des pommes).
  • ♦ Refroidir.
  • ♦ Poser une abaisse de “rognures” de pâte feuilletée piquée (certains préférent de la pâte brisée sucrée).
  • ♦ Enfourner à four chaud +190°C.
  • ♦ Démouler délicatement la tarte.
  • ♦ Servir chaud ou tiède.
  • Bon à savoir:

Une fête se déroule mi-septembre à l'honneur de cette tarte à Lamotte Beuvron.

Ceux qui souhaiteraient faire un pèlerinage trouveront la tombe de la famille Tatin au cimetière de Lamotte.

IMG_0173

Pour accéder au site de l'hôtel Tatin cliquez ICI.

 

  • champignon28

Posté par terredesologne à 10:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La tarte Tatin

    Et surtout une TARTE TATIN, ce n'est QUE de la pâte, des pommes, du sucre et du beurre, un peu................ BEAUCOUP !!!...

    JAMAIS de glace à quoi que ce soit en plus : Chantilly, crème fraîche, Calvados etc... Sinon Caroline et Stéphanie se retournent dans leur tombe...

    Et de grâce, que l'on arrête d'appeler "Tarte Tatin" une tarte renversée à n'importe quoi (fruits ou même légume) c'est dans ce cas une "TARTE RENVERSEE", je me charge dans faire la remarque partout où je vois ça dans un restaurant !!!...

    C'est "ça" avoir eu comme "Papa de coeur" Bernard MARTIN qui a écrit les paroles et la musique à la gloire de la TARTE TATIN pour les "Lichoneux" et qui a "rejoint" Caroline et Stéphanie en jouant sa chanson la première fois, avec sa "biaude", son chapeau et son accordéon... Il est "parti" avec le tout "mon Papa Coeur"...

    Posté par Marie-Christine, 17 juillet 2014 à 15:44 | | Répondre
Nouveau commentaire